Europa League: Saint-Etienne inoffensif mais qualifié

Annonces
Annonces
Saint-Étienne (AFP) – Totalement inoffensif mais qualifié : Saint-Etienne a préservé face à Mayence (0-0) le match nul dont il avait besoin pour se qualifier pour les seizièmes de finale de l’Europa League, jeudi au stade Geoffroy-Guichard.

Les Verts, deuxièmes du groupe C (9 pts), comptent trois points d’avance sur les Allemands, avec lesquels ils avaient déjà partagé les points à l’aller (1-1) et qu’ils devanceront quoi qu’il arrive grâce à ce but inscrit à l’extérieur.

Les Stéphanois, qui passent l’obstacle de la phase de groupes pour la deuxième année de suite, se rendront lors de la dernière journée, le 8 décembre, sur le terrain du club belge d’Anderlecht, également qualifié, avec comme enjeu la première place de la poule.

Une nouvelle fois, après sa triste performance contre Nice (0-1) dimanche, l’ASSE, qui jouait pourtant à domicile, mais toujours privée de ses deux meilleurs attaquants, Robert Beric et Romain Hamouma, a fait preuve d’indigence dans son animation offensive.

C’est la troisième rencontre consécutive que l’équipe de Christophe Galtier termine sans avoir marqué le moindre but.

Seul Oussama Tannane a perturbé, un peu, la quiétude du gardien Jonas Lössl, sur un tir timide (16), puis surtout sur une tentative qui a heurté le poteau en fin de partie (82).

– Ruffier encore déterminant –

Pour le reste, c’est encore le gardien Stéphane Ruffier qui a fait la différence pour les Verts. Et pour cause, tout a reposé sur la défense stéphanoise.

Le portier, qui a prolongé lundi jusqu’en 2021 avec Saint-Etienne, a bien sorti un coup franc joué par Yunus Malli juste avant la mi-temps (44).

En début de seconde période, un bon réflexe de Ruffier a évité au Norvégien Ole Selnaes de marquer contre son camp après un centre délivré de la droite par Levin Öztunali (51).

Un tir de ce dernier a encore été dangereux pour le gardien forézien (53) qui a stoppé ensuite une timide reprise de la tête de Jhon Cordoba après un centre de la gauche (73). Une tentative de Karim Onisiwo est elle passée à côté (75).

Au vu de leur incapacité à développer la moindre action offensive, les Verts ont reculé et, bien groupés autour de l’incontournable Loïc Perrin, se sont contentés de défendre le 0-0 dans la seconde moitié du match totalement dominée par Mayence.

L’équipe allemande, qui n’était pas d’un bien meilleur niveau en attaque que Saint-Etienne, s’est finalement montrée incapable de mettre sous pression son adversaire qui, malgré ses carences offensives, reste invaincu dans la compétition.

Les plus populaires

Annonces