#Soudan du Sud: Human Rights Watch alerte sur l’extension des exactions

Annonces
Annonces

Les exactions contre les civils continuent de se faire discrètement au Soudan du Sud. C’est du moins ce qu’ constaté Human Rghts Watch qui a publié mercredi 23 Novembre 2016 son dernier rapport basé sur des témoignages de victimes. L’ONG a dénoncé l’inertie de la communauté internationale qui n’a fait aucun effort pour stopper les massacres.

Selon Rfi, HRW a renseigné dans son rapport que depuis l’été dernier, la zone des tueries s’est même étendue et les belligérants sont plus nombreux.

« Depuis quelques mois, de nouveaux groupes ethniques se lient à l’opposition de Riek Machar, et en conséquence, les forces gouvernementales mènent des campagnes de contre-insurgence dans des zones civiles. Ils s’en prennent aux groupes ethniques ayant rejoint l’opposition. C’est un peu ce qu’on voit également de la part des forces de l’opposition aujourd’hui qui s’en prennent aux civils dinkas en disant que ce sont des supporteurs du président Salva Kiir et qu’on peut donc s’en prendre à eux », analyse Jonathan Pedneault, chercheur à la division Afrique de Human Rights Watch.

Jonathan de regretter le fait que depuis le début de cette guerre, les belligérants n’ont subi aucune conséquence pour tous ces abus qu’ils ont commis à l’endroit des populations civiles. Non sans appeler à la mise sur pied du tribunal hybride promis par l’accord de paix de 2015.

Les plus populaires

Annonces