A Madagascar, Hollande rend hommage aux victimes de l’insurrection de 1947

Annonces
Annonces
Antananarivo, 26 nov 2016 (AFP) – Le président français François Hollande a rendu hommage samedi à Antananarivo aux victimes de la répression par la France de l’insurrection nationaliste de 1947 à Madagascar, alors colonie française.

« En 2005, le président Jacques Chirac a dit que rien ni personne ne pouvait effacer le souvenir de toutes celles et de tous ceux qui perdirent injustement la vie dans ces circonstances. A mon tour, ici même, je rends hommage à toutes les victimes des évènements de 1947, aux milliers de morts, et à tous les militants de l’indépendance de Madagascar qui ont été alors arrêtés et condamnés pour leurs idées », a déclaré François Hollande devant le mémorial aux victimes de conflits armés de la capitale.

« Ce mouvement a soulevé l’île toute entière en 1947 et il fut brutalement réprimé par la France », a souligné le président français présent à Madagascar pour un sommet de la francophonie.

Le 29 mars 1947 a marqué le début de l’insurrection nationaliste à Madagascar. La répression par le régime colonial français avait fait plusieurs dizaines de milliers de morts en plus d’un an, et le pays n’avait obtenu son indépendance qu’en 1960.

Les plus populaires

Annonces