Hollande : l’embargo contre Cuba doit être « définitivement levé »

Annonces
Annonces
Antananarivo, 26 nov 2016 (AFP) – Le président français François Hollande a demandé que l’embargo qui « pénalise » Cuba soit définitivement » levé, lors d’une déclaration à la presse samedi à Antananarivo.

Il faut, « qu’il puisse y avoir une ouverture, un échange et que Cuba puisse être pleinement regardé, dans la communauté internationale regardé comme un partenaire », a-t-il plaidé.

« La France regarde toujours Cuba comme un partenaire », a ajouté le président français, qui avait été en mai 2015 le premier chef d’Etat à se rendre à Cuba après le rapprochement entre les Etats-Unis et La Havane quelques mois auparavant, en décembre 2014.

« Même si j’ai à plusieurs reprises dénoncé les manquements aux droits de l’Homme à Cuba, j’ai toujours considéré que l’embargo était une décison unilatérale inacceptable », a-t-il rappelé.

« Fidel Castro a été une grande figure du 20ème siècle. Il a suscité beaucoup d’espoir avec la révolution cubaine, il a été pour beaucoup de peuples d’Amérique latine – et pas seulement – à un moment une référence » même s' »il y a aussi eu des désillusions », a aussi déclaré M. Hollande.

Les plus populaires

Annonces