Maroc: les autorités annoncent le démantèlement d’une cellule liée à l’EI

Annonces
Annonces
Rabat (AFP) – Les autorités marocaines ont annoncé mercredi avoir démantelé une « cellule terroriste » qui recrutait pour le compte du groupe jihadiste État islamique (EI).

Cette cellule « affiliée » à l’EI est composée de sept membres et était active dans les villes de Fès et Moulay Yacoub (nord), a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Elle recrutait et envoyait des volontaires marocains dans les bastions jihadistes en Irak et en Syrie, selon la même source.

Les perquisitions ont permis de saisir des armes blanches, des uniformes militaires, des sommes d’argent et des équipements électroniques, a souligné encore l’Intérieur.

Depuis la création en mars 2015 du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), les autorités multiplient les annonces sur le démantèlement de cellules liées à l’EI et l’arrestation de recruteurs présumés.

Le Maroc a été épargné par les attentats meurtriers commis par des jihadistes ces cinq dernières années. Il avait été frappé en 2003 (45 morts à Casablanca) puis en 2011 (17 morts à Marrakech).

Les plus populaires

Annonces