Nigeria : la police disperse une manifestation interdite

Annonces
Annonces

Au Nigeria, une manifestation non autorisée du collectif de la société civile a été dispersée par la Police. Ces policiers qui avaient déjà pris position sur une des grandes places de la capitale, où devait avoir lieu le rassemblement, n’ont pas donné aux manifestants le temps de s’organiser.

Les autorités ont interdit la manifestation pour « risques de troubles à l’ordre public », a expliqué Maikoul Zodi, un des organisateurs du mouvement et membre de la campagne internationale « la page pour l’alternance démocratique en Afrique ».

Selon Moussa Tchangari, un des instigateurs de la manif, le collectif dénonce entre autres faits, la corruption, l’impunité et surtout le détournement de deniers publics « mais aussi es pénuries d’électricité » et « la déperdition du système éducatif ».

Les membres de ce collectif ont tenté de défier les autorités qui ont interdit depuis janvier, par un arrêté, toute manifestation de rue durant « les jours ouvrables

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces