Les Bahamas ont élu un nouveau Premier ministre

Annonces
Annonces
Nassau (Bahamas) (AFP) – Les urnes ont parlé aux Bahamas: Hubert Minnis sera le prochain Premier ministre et le sortant Perry Christie a reconnu sa défaite aux élections générales dans l’archipel.

« Mes chers Bahamiens, le peuple s’est exprimé, on nous a donné un mandat pour le changement », a déclaré M. Minnis, médecin de profession, durant un meeting devant des milliers de partisans.

Perry Christie, chef du Parti libéral progressiste, a reconnu sa défaite dans un communiqué, ajoutant qu’il avait téléphoné à M. Minnis, leader du Mouvement national libre, pour le féliciter et lui souhaiter de réussir.

Le vainqueur sera investi de ses fonctions de Premier ministre jeudi par le gouverneur général Marguerite Pindling.

M. Christie, qui achève son second mandat – non consécutif – de Premier ministre, a été plombé par des scandales et un taux de chômage à deux chiffres.

Son adversaire a fait campagne pour le changement, proposant de limiter les mandats de Premier ministre et défendant la « propriété bahamienne de l’économie ».

L’archipel, qui a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1973, dépend largement du tourisme et des investissements étrangers.

Plus de 180.000 électeurs étaient appelés aux urnes pour désigner les 39 parlementaires de la Chambre d’assemblée. Le vote s’est déroulé sans incident.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces