Ligue 1: mercato, Genesio… Lyon face à un gros chantier

Annonces
Annonces
Lyon (AFP) – Départs probables de Lacazette et Tolisso, questions autour de Genesio: les larmes de l’élimination en demi-finales d’Europa League face à l’Ajax Amsterdam (3-1; 1-4) ne sont pas encore séchées mais Lyon s’apprête à mener un gros chantier pour préparer la prochaine saison et engager un nouveau cycle.

Samuel Umtiti est déjà parti l’été dernier pour 25 millions d’euros vers Barcelone. Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso devraient l’imiter au cours de l’intersaison avec, pour eux aussi, de beaux transferts à la clé qui devraient ainsi donner des moyens à l’OL de bien recruter, à condition de ne pas se tromper.

– Le recrutement en questions –

Car l’Olympique lyonnais a l’habitude de très bien vendre mais d’acheter moins bien et surtout cher des joueurs moyens à l’image du milieu espagnol Sergi Darder, acquis auprès de Malaga pour 12 millions d’euros en 2015 et qui se lamente sur le banc de touche cette saison.

Il avait été, avec Jordan Ferri, formé au club, l’un des artisans de la remontée du club lyonnais vers la 2e place de la Ligue 1, la saison passée.

Ferri aussi est remplaçant et pour ces deux joueurs, qui font face à l’émergence du jeune Lucas Tousart, qui vient de prolonger jusqu’en 2022, l’avenir s’inscrit en pointillé à Lyon alors que le départ de Rachid Ghezzal, en fin de contrat et qui n’a pas prolongé, paraît inéluctable.

Enfin, Mathieu Valbuena, qui a marqué 10 buts cette saison, son record, aurait des envies d’ailleurs et fait l’objet de sollicitations.

En défense, contre l’Ajax, l’arrière gauche Jérémy Morel n’a pu masquer ses 33 ans alors que Christophe Jallet, 32 ans, était remplaçant. Le recrutement du Polonais Maciej Rybus est un échec même s’il était libre de tout contrat. Son départ serait déjà envisagé, vers la Russie notamment d’où il venait d’ailleurs (Terek Grozny).

Nicolas Nkoulou, débarrassé de ses problèmes physiques, sera-t-il enfin le patron de défense espéré depuis 2012 ?

Devant, il faudra encore attendre pour voir si l’attaquant néerlandais Memphis Depay, acquis pour 16 millions d’euros est une réussite. L’ancien joueur du PSV Eindhoven et de Manchester United a pour l’heure surtout démontré son inconstance, parfois très bon et parfois transparent.

« Le recrutement est déjà avancé. Nous avons la capacité économique de développer et prolonger l’aventure », souligne Jean-Michel Aulas qui annonce « une équipe encore plus forte », la saison prochaine.

« Si certains devaient partir, on les remplacera par meilleurs qu’eux si possible », affirme-t-il.

Si une réorganisation du centre de formation a été menée ces dernières semaines alors que ce secteur du club est le plus performant, des réformes sont à mener pour renforcer la cellule de recrutement.

– Quel avenir pour Genesio ? –

L’encadrement technique est d’ailleurs sujet à caution. L’entraîneur Bruno Genesio a le soutien de Jean-Michel Aulas mais il est honni sur les réseaux sociaux.

Avec une 4e place en championnat, alors que l’OL espérait lutter pour le titre, et une élimination, finalement décevante, en demi-finales de l’Europa League, la saison apparaît ratée.

En 1996, Guy Stéphan qui dirigeait alors l’équipe n’avait pas résisté à la défaite en finale de la Coupe de la Ligue contre Metz et avait été débarqué en octobre faute de résultats probants l’été suivant et à l’automne.

Ainsi, Genesio, s’il débute effectivement la saison, aura dès le mois d’août un impératif de résultats immédiats quel que soit l’effectif mis à sa disposition.

Certains dans l’environnement de l’Olympique lyonnais aimeraient voir nommer un entraîneur étranger.

Le Brésilien Cris, 39 ans, ancien défenseur central de l’époque dorée (2004-2012), quatre fois champion de France, qui termine ses diplômes, actuellement à la tête des U19 et bientôt de la réserve, paraît afficher le profil du successeur tout en étant une personnalité appréciée des supporters.

Et la promotion interne a souvent été privilégiée par Jean-Michel Aulas.

Les plus populaires

Annonces