Mali: la FIDH recommande le renforcement de la Minusma

Annonces
Annonces

Renforcer les moyens de la Minusma dans les régions du centre du Mali. C’est la demande formulée par la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), dans son dernier rapport de rendu public vendredi 12 mai.

La FIDH qui se dit aussi inquiète des exactions commises par l’armée malienne sous couvert de lutte anti-terroriste mais aussi par les groupes armés, elle réclame par ailleurs, un engagement plus fort des autorités dans la lutte contre l’impunité via une accélération des procédures judiciaires qui traitent des crimes commis dans le nord du mali et qui piétinent.

Répondant aux questions de nos confrères de Rfi, Florent Geel, directeur du bureau Afrique de la FIDH, met aussi l’accent sur la nécessité de renforcer la présence de la Minusma dans le centre du pays là où les attaques se sont multipliées.

Parce qu’à l’en croire, pour la seule année 2017, plus de 150 personnes ont été tuées dans ces régions par des hommes armés.

C’est pourquoi estime-t-il nécessaire que les rangs de la MINUSMA soient renforcés à l’occasion du renouvellement que son mandat qui arrive dans quelques jours. Ceci, pour baisser le niveau de tension dans ce contexte d’insécurité généralisée.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces