Soudan du Sud : un rapport de l’ONU révèle des abus meurtriers contre les civils à Yei

Annonces
Annonces

Les Nations Unies ont rendu public à Genève les conclusions d’une enquête approfondie sur les violations des droits de l’homme commises dans la ville de Yei et ses alentours, (150 km au sud-ouest de la capitale Juba), au Soudan du Sud.

Selon le rapport conjoint de la Division des droits de l’homme de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) et du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), de nouveaux « possibles crimes de guerre et crimes contre l’humanité » auraient été perpétrés dans la ville de la province d’Equatoria Central entre juillet 2016 et janvier 2017.

Ledit rapport documente des cas de violations et d’abus dans lesquels des civils ont été pris pour cible par les deux parties au conflit en raison de leur origine ethnique et/ou de leur soutien présumé à l’autre partie.

« L’ampleur des abus commis par les groupes d’opposition armés demeure peu claire en raison du manque d’accès aux zones où ces groupes sont actifs », a déclaré devant la presse la Chef de la Section Afrique Australe et Orientale du HCDH, Julie de Rivero.
Cependant les nations unies attribuent les 114 tueries aux forces pro-gouvernementales.

Les plus populaires

Annonces