Brexit: début des négociations la semaine prochaine, assure May

Annonces
Annonces
Paris (AFP) – Les négociations du Brexit commenceront comme prévu la semaine prochaine, a assuré mardi à Paris la Première ministre britannique, Theresa May, aux côtés du président français, Emmanuel Macron, qui a annoncé « un plan d’action très concret » conjoint pour lutter contre le terrorisme.

« Le calendrier pour les négociations du Brexit est maintenu et elles commenceront la semaine prochaine », a-t-elle déclaré dans le jardin de l’Elysée, alors que M. Macron venait de redire son souhait que ces négociations « démarrent le plus rapidement possible ».

M. Macron, comme le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, l’avait fait déjà dans la journée, a lancé que « la porte (était) toujours ouverte » pour que le Royaume-Uni reste dans l’Union européenne « tant que la négociation du Brexit n’est pas achevée ».

Mais « une fois commencée, il est beaucoup plus difficile de revenir en arrière », a ajouté M. Macron.

Mme May est affaiblie après des élections ratées alors que le nouveau président français a triomphé au premier tour des législatives dimanche. Ses partisans sont en position de rafler une très large majorité au second tour dimanche.

Evoquant la coopération antiterroriste, M. Macron a affirmé avoir travaillé avec Mme May « sur un plan d’action très concret », visant notamment à « renforcer les obligations des opérateurs en ligne pour supprimer les contenus qui promeuvent la haine ».

Les plus populaires

Annonces