Le calvaire d’une jeune ivoirienne vendue et violée en Libye

Annonces
Annonces

Le sol libyen, l’enfer des migrants. L’étape la plus dure pour les migrants clandestins qui nourrissent le rêve de caresser les belles bâtisses de l’Europe c’est le passage libyen. Ici, les migrants sont victimes de toutes formes de maltraitances. Une jeune ivoirienne de retour de Libye d’où elle souhaitait embraquer pour l’Europe a raconté son calvaire.

Vendue et violée pendant plus de 2 ans, elle a miraculeusement réussi à s’enfuir. Elle a été récupérée par la direction du centre national de lutte contre l’immigration clandestine. Selon la directrice de ce centre, la jeune ivoirienne s’est faite prendre par des ravisseurs lors de son voyage et a passé plus de deux ans dans un camp de rétention à Tripoli.

En outre, elle a ajouté que la jeune dame estime être déjà morte et personne ne lui rendra sa vie. Elle a été violée et vendue par des proxénètes pour satisfaire les besoins sexuels de certains habitants de la capitale Libyenne.

Selon Imatin, elle a été bafouée car, passait six mois chez des clients du sexe dans l’année et les six autres mois au camp de rétention où elle était violée.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces