Attentat de Londres: le Borough Market rouvre dans l’émotion

Annonces
Annonces
Londres (AFP) – « Laissez les commerçants éveiller vos papilles, il y a tant d’émerveillement qui émane de cet endroit » : c’est au son de cette ode poétique que le Borough Market, temple des gourmets à Londres, a rouvert mercredi, onze jours après les attaques terroristes qui ont fait huit morts.

De nombreux vendeurs ainsi que le maire de Londres Sadiq Khan et le magnat des médias Rupert Murdoch se trouvaient dans la foule qui a bruyamment applaudi les vers composés par un jeune homme de 27 ans, Suley Muhidin.

« Je suis un gars du coin, et on est passé par toutes les émotions », a-t-il ensuite déclaré à l’AFP. « Londres a tellement bien réagi, nous nous sommes tellement soutenus les uns les autres, avec tellement d’amour. Nous sommes unis », a-t-il ajouté, ému.

La foule réunie dans ce marché, dont l’existence remonte au XIIIe siècle, a observé une minute de silence pour rendre hommage aux victimes de l’attaque du 3 juin, quand trois assaillants ont percuté des piétons à bord d’une camionnette sur le pont proche de London Bridge, avant d’agresser des passants avec des couteaux.

C’est Paul Wheeler, un marchand de fruits et légumes, qui a mis fin au recueillement, en sonnant la cloche qui marque l’ouverture du marché.

Quelques minutes plus tard, les clients déambulaient déjà entre les stands de charcuterie, de fromages, d’épices et de fruits de mer.

« Ce marché a une âme qui lui est propre, et quelque part nous ne sommes pas des concurrents, nous faisons tous partie d’une même famille », a expliqué Monika Linton, qui propose sur son étal des produits espagnols.

« Cette cérémonie est un moment fort pour notre communauté, une tentative de se réapproprier les lieux après la tragédie », a-t-elle ajouté.

– ‘Ondes positives’ –

Donald Hyslop, le directeur du conseil d’administration du marché, a expliqué à l’AFP se sentir toujours très confus. « Nous sommes encore à vif », a-t-il dit. « Nous avons réalisé un énorme travail de nettoyage et de réparation afin que tout soit en ordre aujourd’hui », a-t-il ajouté.

« Cela reste un endroit sûr, rempli de vitalité et de couleurs », a-t-il voulu rassurer. « Lorsque les gens seront prêts à revenir, nous les accueillerons à bras ouverts. Leur soutien et leur solidarité sont essentiels pour nous ».

Son appel a été entendu : des centaines de visiteurs, venus parfois de très loin, se pressaient dans ses allées.

« Nous voulions exprimer notre soutien et apporter des ondes positives », a ainsi témoigné Angela Silcock, une voyageuse originaire d’Arizona. « Tout est particulier ici, à commencer par l’architecture même des lieux. On peut y passer des heures », a-t-elle ajouté.

Anthony Bridgeman, un Australien, est lui aussi venu pour « manifester (son) soutien ». Deux de ses compatriotes sont morts dans l’attentat. « Londres a été ébranlée mais tout le monde est réuni pour se remettre sur pied. C’est un marché historique, il propose de très bons produits. Nous aimons cette ville, il faut la soutenir ».

Selon Les Salisbury, un marchand de poisson, la période de fermeture pourrait peser sur les finances des commerçants. « Nos assurances se penchent sur la question, mais il y a d’autres personnes qui sont bien plus à plaindre, donc ce n’est pas vraiment un sujet », a-t-il ajouté.

Plusieurs responsables religieux ont béni le grand bâtiment au style Art déco, où les trois assaillants ont été tués par la police.

« Nous avons récité des prières, répandu de l’eau bénite, et demandé la purgation de toute la terreur que nous avons ressentie », a déclaré Christopher Chessun, l’évêque de Southwark, cathédrale qui jouxte le marché.

Alors que les clients affluaient à l’heure du déjeuner, les habitudes semblaient reprendre leur cours. Mais pour les commerçants, les blessures mettront du temps à cicatriser, jugeait Monika Linton. « Il faut bien revenir à la normale, mais on vient de traverser une période éprouvante », a-t-elle conclu.

Le maire de Londres Sadiq Khan (C), lors de la réouverure du Borough market , le 14 juin 2017
Des gens traversent Borough Market, le 14 juin 2017, dans le centre de Londres à la suite de la réouverture après l’attentat terroriste du 3 juin

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces