Burundi : Au moins trois personnes tuées dans un attentat à la grenade

Annonces
Annonces

Au moins trois personnes ont été tuées et huit autres blessées dans un attentat à la grenade non revendiqué contre un attroupement autour d’une buvette et dans une fusillade impliquant des forces de l’ordre. L’attaque qui a coûté la vie à un bandit présumé, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Musaga, un quartier du sud de Bujumbura, et à Kamenge, plus au nord de la capitale, selon la police nationale.

L’attentat à la grenade a eu lieu près d’un parking de bus assurant la liaison entre la capitale burundaise et le sud du pays, a précisé à Pana, Moise Nkurunziza, porte-parole adjoint de la police nationale.

La veille, deux individus avaient été grièvement blessés à la machette par un « groupe de malfaiteurs » non clairement identifiés et pour un mobile inconnu, dans le même quartier populaire de Musaga.

Dans le second incident de la nuit dernière, la police a tiré sur une voiture utilisée par un « groupe de bandits » qui venait de commettre un vol dans un dépôt de boissons du nord de la capitale, touchant mortellement l’un des occupants.

Selon notre source, un « règlement de comptes » entre deux associations rivales de transporteurs de voyageurs serait à l’origine de l’attentat à la grenade, selon la police burundaise.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces