Centrafrique: des rebelles congolais soupçonnés de lien avec l’ex-Seleka

Annonces
Annonces

En Centrafrique, des hommes appartenant au mouvement politico-militaire congolais, le FCCPD de John Tshibangu sont activement recherchés. Ce proche de l’ex-rébellion du M23 et ses acolytes sont soupçonnés d’avoir tissé des liens avec des groupes armés centrafricains issus de l’ex-Seleka.

Selon Rfi, une opération dirigée par le ministre centrafricain de l’Intérieur, Jean-Serge Bokassa a conduit à l’arrestation à Bangui de Freddy Libeba et Alexandre Mitshiabu, respectivement, chargé des opérations et directeur du renseignement du FCCPD. Selon toujours nos confrères, lundi, un troisième homme a été arrêté.

« Il s’est présenté comme leur comzone à Bambari, ce qui démontre une organisation présente dans des endroits sensibles », indique le ministre qui confirme que les enquêteurs soupçonnent des liens entre ce groupe et « des mouvements issus de l’ex-Seleka ».

Selon le rapport des experts de l’ONU, Freddy Libeba serait arrivé en Centrafrique depuis décembre 2016, dans le seul but d’y recruter de recruter des hommes parmi la diaspora congolaise, et de conclure un accord avec un ancien leader de l’ex-Seleka Joseph Zoundeko.

Des accusations balayées d’un revers de la main par Freddy Libeba qui se vante d’avoir un effectif plus nombreux que celui de la Seleka. « Pourquoi je vais aller solliciter le groupe Seleka pour venir me soutenir ? », se demande t-il.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces