Gabon: un journal d’opposition interdit de parution, deux médias pris pour cible

Annonces
Annonces
Libreville (AFP) – Un journal d’opposition gabonais, Les Echos du Nord, a été jeudi interdit de parution pour deux mois pour « injures publiques », tandis que deux médias ont été pris pour cible vendredi à Libreville par des hommes non-identifiés.

« Nous avons appris l’interdiction de parution par voie de presse. Nous ne la comprenons pas, n’avons été ni notifiés ni informés des articles incriminés », a réagi vendredi Raissa Oyeasseko, la directrice de publication par intérim des Echos du Nord, dont le directeur de publication Desiré Enema a quitté le pays.

Le porte-parole du Conseil National de la Communication (CNC), Godel Inanga Yendeyika, a fait savoir jeudi soir à la télévision nationale l’interdiction de parution du journal en raison d' »injures publiques contre (le président) Ali Bongo et (le Premier ministre Emmanuel) Issoze-Ngondet »

Par ailleurs, des hommes non-identifiés équipés d’armes blanches et cagoulés se sont introduits vendredi matin dans les locaux de deux médias gabonais pour diffuser un message sonore se réclamant d’un ancien candidat à la présidentielle, a appris l’AFP de sources concordantes.

« Un commando de quatre personnes cagoulées […] ont diffusé un message » sur l’antenne de TV+, a affirmé Franck Joël Nkoulou, rédacteur en chef de TV+.

« C’était un message révolutionnaire sonore se réclamant de Roland Désiré Aba’a Minko », ancien candidat à l’élection présidentielle, selon la rédaction.

Selon plusieurs sources concordantes, les locaux de la radio Africa n°1 ont aussi été pris pour cible par des hommes cagoulés et non identifiés, qui ont diffusé un message semblable.

L’ancien candidat à l’élection présidentielle, Jean Ping, auquel s’était rallié Laurent Désiré Aba’a Minko en août 2016, a réagi dans un communiqué, dénonçant « la confusion de la situation ainsi créée qui pourrait justifier l’escalade de la dérive autoritaire ».

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces