L’armée russe annonce vérifier si elle a éliminé le chef de l’EI fin mai

Annonces
Annonces
Moscou (AFP) – L’armée russe a annoncé vendredi vérifier « par divers canaux » si une frappe qu’elle a menée le 28 mai près de Raqa en Syrie avait tué le chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi.

Cette frappe a visé une réunion de chefs de l’organisation jihadiste « à laquelle participait également le chef de l’EI Abou Bakr al-Baghdadi », qui aurait été éliminé, a indiqué l’armée dans un communiqué cité par les agences russes.

Les plus populaires

Annonces