Libération d’un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

Annonces
Annonces
Stockholm (AFP) – Le Suédois Johan Gustafsson, enlevé par Al-Qaïda en novembre 2011 dans le nord du Mali avec le Sud-Africain Stephen McGown, a été libéré, a annoncé lundi le gouvernement suédois.

« C’est avec joie que je peux annoncer que Johan Gustafsson a été libéré et peut rentrer en Suède », a indiqué la cheffe de la diplomatie suédoise, Margot Wallström, dans un communiqué, sans donner de précisions sur le sort de l’otage sud-africain.

Aucun détail sur les modalités de la libération n’a été donné, le communiqué se bornant à évoquer la coopération entre le ministère des Affaires étrangères, la police suédoise et des autorités suédoises et étrangères.

Le 25 novembre 2011, Johan Gustafsson avait été enlevé à Tombouctou en même temps que Stephen McGown et un Néerlandais, Sjaak Rijke. Un quatrième homme –un Allemand– avait été tué en tentant de résister à ses ravisseurs.

L’enlèvement avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Le Néerlandais avait été libéré par les forces françaises en 2015.

« J’ai déjà parlé avec Johan et il allait bien et était très ému par tout ce qu’il se passe », a confié la ministre des Affaires étrangères à la radio publique SR.

Selon le quotidien Expressen, M. Gustafsson était déjà dans un avion à destination de la Suède, une information qui n’a pas été confirmée par le ministère.

« Je vous appelle tous à faire preuve de respect vis-à-vis de Johan et de sa famille et à les laisser décider si et quand ils parleront », a toutefois ajouté Mme Wallström dans le communiqué.

Les plus populaires

Annonces