L’ONU pour une lutte efficace contre l’abus et le trafic de drogues

Annonces
Annonces

A l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues (26 juin), le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné que la « guerre contre les drogues » est une méthode dont la communauté internationale doit examiner l’efficacité et les répercussions sur les droits de l’homme.

« L’année dernière, à la session extraordinaire de l’Assemblée générale sur le problème mondial de la drogue, la communauté internationale a pris des mesures pour apporter une réponse collective et multidimensionnelle à l’ensemble des problèmes liés à l’abus et au trafic de drogues », a rappelé M. Guterres dans un message publié à l’occasion de la Journée. « Des gouvernements se sont unis en vue d’adopter une nouvelle façon, plus efficace et plus humaine, de traiter le problème, qui ne ferait pas de laissés-pour-compte ».

Le Secrétaire général a souligné que la session extraordinaire de l’Assemblée générale sur le problème mondial des drogues organisée en avril 2016 a constitué un tournant, ses travaux ayant abouti à un plan d’action détaillé et tourné vers l’avenir.

« Ensemble, nous devons honorer les engagements pris à l’unanimité pour réduire l’abus et le trafic de drogues ainsi que les dégâts causés par les drogues, en veillant à ce que notre démarche favorise l’égalité, les droits de l’homme, le développement durable de même que la paix et la sécurité », a-t-il dit.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces