Kenya: interdit d’insulter sur les réseaux sociaux

Annonces
Annonces

Au Kenya, les adeptes des réseaux sociaux sont invités à s’y prendre avec contrôle. En effet, des mesures fortes ont été prises par les autorités qui se montrent intolérantes avec ceux qui se cachent derrière les réseaux pour insulter et dire du mal aux gens.

Selon BBC qui donne l’information, les contrevenants risquent une amende de cinq millions de francs CFA ou une peine de prison de cinq ans.

Cette proposition faite par les organes gouvernementaux fait partie d’une série de mesures visant à réguler les réseaux sociaux. « Tous les contenus sur les réseaux sociaux doivent utiliser un langage civilisé et éviter des mots qui constituent un discours de haine ou incitent à la violence », prévient-on.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces