Niger: Au moins cinq personnes tuées dans la région de Diffa

Annonces
Annonces

Au Niger, au moins cinq personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi, dans l’explosion de charges explosives déclenchées par deux femmes kamikazes du groupe terroriste Boko Haram.

Le drame s’est produit dans un camp de réfugiés à Kabaléwa, région de Diffa (extrême sud-est du Niger), proche de la frontière du Nigéria, apprend-t-on de source sécuritaire. Selon notre source, les deux femmes kamikazes ont réussi à s’introduire dans la nuit du mercredi à 21 heures dans un camp abritant des centaines de réfugiés à Kabaléwa, avant de se faire exposer.

Le bilan est de cinq morts dont les deux terroristes et trois civils parmi les réfugiés, ainsi que plusieurs blessés.

Les plus populaires

Annonces