Niger: Au moins cinq personnes tuées dans la région de Diffa

Annonces
Annonces

Au Niger, au moins cinq personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi, dans l’explosion de charges explosives déclenchées par deux femmes kamikazes du groupe terroriste Boko Haram.

Le drame s’est produit dans un camp de réfugiés à Kabaléwa, région de Diffa (extrême sud-est du Niger), proche de la frontière du Nigéria, apprend-t-on de source sécuritaire. Selon notre source, les deux femmes kamikazes ont réussi à s’introduire dans la nuit du mercredi à 21 heures dans un camp abritant des centaines de réfugiés à Kabaléwa, avant de se faire exposer.

Le bilan est de cinq morts dont les deux terroristes et trois civils parmi les réfugiés, ainsi que plusieurs blessés.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces