Magadascar : 100 jours après le cyclone Enawo, le pays peine à se relever

Annonces
Annonces

Trois mois après son passage en force, le cyclone Enawo laisse des séquelles dans le district de Maroantsetra encore largement inaccessible. Au total, 60 000 personnes sont sinistrées dans cette localité particulière, soit près de 14 % du nombre de sinistrés au niveau national.

Mais selon l’ONG Medair, ce qui rend la situation dans ce district encore plus difficile, c’est la difficulté d’atteindre les couches qui ont le plus besoin d’aide.

« En fait, il n’y a pas de route là-bas, indique Ketsia Bonnaz, la coordinatrice de projet Medair Madagascar. On ne se déplace qu’en pirogue et parfois atteindre certains villages nous prend 2 jours, juste pour atteindre certains villages et mener nos activités… »

Le cyclone Enawo a frappé Madagascar en mars dernier faisant un total de 81 morts et de 253 blessés. Le gouvernement a lancé une demande d’aide de 20 millions de dollars. 100 jours plus tard, le principal problème demeure l’acheminement de cette aide aux victimes.

Les plus populaires

Annonces