Niger: deux civils tués dans un attentat suicide contre un camp de réfugiés au Niger

Annonces
Annonces

Un attentat suicide a coûté la vie à deux civils nigérien dans un camp de réfugiés dans le sud-est du Niger. L’attentat a été perpétré par deux femmes kamikazes qui ont également péri.

Selon l’AFP, le mode opératoire est conforme à celui de Boko Haram qui est le seul groupe jihadiste connu à mener des actions dans la région où a eu lieu l’attaque, proche du Nigéria.

« Les deux femmes kamikazes ont infiltré le camp de réfugiés, elles ont actionné leur charge (explosive), se tuant sur le coup et tuant deux autres civils du camp », a affirmé à l’AFP une source humanitaire.

Qui ajoute que l’attaque a fait quatre morts dont les kamikazes, un homme et une femme, et fait une dizaine de blessés.

La région de Diffa, qui compte quelques 600.000 habitants, subit toutefois depuis 2015 des attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram. Elle abrite plus de 300.000 réfugiés et déplacés.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces