RDC : les solutions du Vatican pour mettre fin aux violences dans le Kasaï

Annonces
Annonces

En République démocratique du Congo, la recherche des solutions pour mettre fin aux violences dans le Kasaï intéresse plus d’un. Le Saint-Siège a sa petite idée pour cette crise qui, depuis plusieurs mois maintenant plonge le pays dans un chaos profond.

Face au Conseil des droits de l’homme de l’ONU il y a quelques jours, l’archevêque Ivan Jurkovič, Observateur permanent du Vatican à l’ONU, à Genève a énuméré cinq points essentiels censés mettre un terme à la crise, “conséquences tragiques des tensions qui n’ont jamais été abordées de façon adéquate”.

1. Mettre en place un cessez-le-feu qui garantit la fin de la violence et la prévention du trafic d’armes ;

2. Défendre son devoir de protéger et de respecter les civils et le personnel humanitaire ;

3. Promouvoir des efforts efficaces, objectifs, ouverts et transparents en matière de réconciliation, de dialogue et de consolidation de la paix ;

4. Assurer une médiation impartiale du conflit et établir des processus démocratiques surveillés qui comprennent toutes les franges de la population ;

5. Créer des conditions qui permettront le retour sécuritaire et volontaire des réfugiés au Kasaï.

Telles sont les proposition de l‘Église catholique intervenues au lendemain d’un bilan communiqué sur les violences dans le Kasaï.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces