Boxe: Jeff Horn détrône la star Manny Pacquiao et prend le titre WBO des welters

Annonces
Annonces
Brisbane (Australie) (AFP) – L’Australien Jeff Horn a créé la surprise en détrônant aux points la star philippine Manny Pacquiao pour décrocher le titre WBO des welters à l’issue d’un combat en douze reprises, dimanche au Suncorp Stadium de Brisbane (Australie).

Le pointage des trois juges (117-111 et 115-113 deux fois) a été favorable au relativement inexpérimenté Horn qui, à 29 ans, affichait jusque-là un bilan de 16 victoires et 1 nul en 17 combats. Pour Pacquiao, il s’agit de la 7e défaite en 67 combats à 38 ans.

L’Australien ne s’est laissé impressionner ni par son prestigieux adversaire, ni par l’enjeu (son premier titre mondial), ni par les 50.000 spectateurs, une première pour lui.

Résolument agressif, il a été à l’offensive dès la première reprise, ne permettant pas à Pacquiao, favori incontesté, d’installer sa boxe.

Le Philippin, seul boxeur à avoir détenu des titres mondiaux majeurs dans huit catégories, se contentait d’abord de touches en contre-attaque, avant de se montrer plus pressant à partir du neuvième round.

Horn, le visage marqué, accusait le coup mais ne pliait pas, pour dominer les deux dernières reprises.

Professeur d’éducation physique aux airs de gendre idéal, ce dernier a commencé la boxe sur le tard, à 17 ans, pour se défendre à l’école, explique-t-il.

Pacquiao, lui, jongle avec une carrière politique dans son pays où il est sénateur.

De retour sur les rings en novembre après une retraite de sept mois, il s’était offert l’Américain Jessie Vargas, sur décision unanime des juges, pour récupérer le titre WBO des welters.

La défense de cette ceinture face à Horn devait être une étape de plus avant une revanche contre l’Américain Floyd Mayweather, qui l’avait emporté aux points au terme d’un décevant « combat du siècle » en 2015.

Les plus populaires

Annonces