Les anti-G20 menacent d’occuper les places et les parcs de Hambourg

Annonces
Annonces
Berlin (AFP) – Les anti-G20 ont menacé lundi de camper sur les places et dans les parcs de Hambourg, où se tient vendredi et samedi le G20, si la police ne les autorise pas à passer la nuit dans un parc qu’ils ont choisi pour camp de base.

« Si d’ici mardi 10h00 (08H00 GMT) il n’est pas possible d’établir un camp (avec des possibilités de couchage), les parcs, places, surfaces et nœuds de circulation (de Hambourg) seront occupés », a indiqué un groupe anonyme baptisé « Welcome to Hamburg » sur la plateforme internet de l’extrême gauche Indymedia.

Dimanche, des échauffourées ont éclaté entre policiers et manifestants anti-G20 qui entendaient passer la nuit dans un parc de la ville, sur les bords du fleuve Elbe, qui doit leur servir de camp de base.

La police a fait usage de gaz lacrymogène et interpellé une personne, a-t-elle indiqué.

Les forces de l’ordre sont intervenues alors qu’environ 600 personnes tentaient de monter des tentes pour passer la nuit dans ce parc.

L’installation d’un camp de protestataires dans la ville fait l’objet d’une bataille juridique depuis des semaines. Si les manifestants ont jusqu’ici été autorisés à établir un camp de base, ils n’ont pas l’autorisation d’y passer la nuit, de monter des douches ou des cuisines mobiles.

Les opposants au sommet des dirigeants des 20 pays les plus puissants de la planète ont promis de faire entendre leur voix lors de plusieurs manifestations notamment jeudi et samedi à Hambourg.

Au total, les organisateurs attendent sur plusieurs jours plus de 100.000 manifestants.

Les autorités allemandes redoutent que des violences n’éclatent du fait de la présence d’extrémistes de gauche.

Dès dimanche, entre 8.000 et « plus de 18.000 personnes », selon la police et les organisateurs, ont donné dans le calme le coup d’envoi de ces défilés.

La police estime à entre 7.000 et 8.000 le nombre d’extrémistes de gauche susceptibles de recourir à la violence.

Environ 20.000 policiers vont être déployés pour assurer la sécurité du sommet.

Les plus populaires

Annonces