CPI : Libération de Gbagbo, vers une assignation en résidence surveillée

Annonces
Annonces

La libération de l’ex-Chef d’Etat ivoirien Laurent Gbagbo est plus que d’actualité. Détenu à la prison de La Haye depuis plus de 6 ans, le verdict de son jugement devant les juges de la Cour pénale internationale est très attendu à travers le monde.

Jean Pierre benoit l’avocat, de la Côte d’Ivoire à la CPI a affirmé à Jeune Afrique que la tournure du procès les orienterait vers une assignation en résidence surveillée plutôt qu’une libération conditionnelle pour l’ex-président ivoirien.

«Je l’ignore à ce jour. Toutefois, j’imagine que l’on s’orienterait non pas vers une libération conditionnelle mais plutôt vers une assignation à résidence surveillée. C’est ce que la Cour et le procureur pourraient envisage »,a-t-il déclaré.

Non sans préciser que, si une assignation à résidence était décidée, à l’endroit de Laurent Gbagbo, elle devrait être très encadrée.

Les plus populaires

Annonces