RDC : Katumbi ne comparaîtra pas en l’absence de garantie pour sa sécurité

Annonces
Annonces

« Personne ne peut contraindre Katumbi à comparaître en l’absence de toute garantie pour sa sécurité ». C’est l’annonce faite par Olivier Kamitatu Etsu qui a affirmé que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU suit avec la plus extrême attention le dossier de l’ancien gouverneur du Katanga.

Selon lui, après examen de sa plainte, le Comité a recommandé à l’Etat congolais de s’abstenir de toute entrave à la liberté d’action politique de Moise Katumbi. La décision du Procureur Général de la République procède de cette logique décriée par le Comité des Droits de l’Homme d’entraves à la liberté de manœuvre de Monsieur

Olivier estime que les procédures judiciaires à l’encontre de Katumbi en RDC sont instrumentalisées dans l’unique but de l’empêcher de mener sa campagne électorale. Parce que, constate-t-il, tout indique que l’enquête menée par les évêques à la demande des signataires de l’Accord du Centre Interdiocésain et leur rapport en attestent également que Moïse Katumbi est innocent.

Les plus populaires

Annonces