Pologne: Lech Walesa quitte l’hôpital mais doit se reposer

Annonces
Annonces
Varsovie (AFP) – L’ancien président polonais Lech Walesa, hospitalisé samedi dernier à Gdansk (nord) pour des examens cardiaques, est rentré chez lui mercredi mais doit observer plusieurs jours de repos et s’abstenir de toute sortie, a-t-on appris à son bureau.

Souffrant d’une tension élevée, le chef historique du syndicat Solidarité, Prix Nobel de la Paix, 73 ans, avait dû renoncer à participer lundi à une manifestation d’opposition à Varsovie.

« Il doit maintenant se reposer, il ne viendra pas à son bureau ces prochains jours », a indiqué à l’AFP une collaboratrice de son bureau.

Alors qu’il se trouvait à l’hôpital, il avait annoncé son intention de participer à la prochaine manifestation contre les conservateurs au pouvoir, le 10 août.

Ces manifestations sont organisées pour s’opposer à la marche mensuelle conduite par le chef du parti au pouvoir Jaroslaw Kaczynski en commémoration du crash de l’avion présidentiel en 2010 à Smolensk en Russie, où son frère, le président Lech Kaczynski, a trouvé la mort avec 95 autres personnes.

Pour leurs adversaires, ces rassemblements, précédés d’une messe, sont utilisés par M. Kaczynski pour mobiliser ses partisans et attaquer ses adversaires politiques centristes.

Une manifestation organisée le 10 juillet 2017, à Varsovie, pour s’opposer à la marche mensuelle conduite par le chef du parti au pouvoir, Jaroslaw Kaczynski, en commémoration du crash de l’avion présidentiel en 2010 à Smolensk en Russie.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces