CPI: les confidences d’un journaliste sur les disparus du Novotel

Annonces
Annonces

Le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour Pénale internationale continu de battre son plein. Ce mercredi 12 juillet, Seyi Rhodes, un journaliste ivoirien s’est présenté à la barre des témoins. Selon Imatin, face aux juges de la chambre internationale, il a fait des révélations concernant l’enlèvement du Français Yves Lambelin, ex-président de l’Hôtel Novotel d’Abidjan.

A en croire le journaliste, les faits se sont déroulés en sa présence lors de la crise postélectorale de 2011 en Côte d’Ivoire. Seyi Rhodes a, dans face à face avec les juges , a choisi de s’exprimer sur l’enlèvement du Français Yves Lambelin, ex-président de l’Hôtel Novotel d’Abidjan.

« Les soldats étaient venus et réclamaient les journalistes qui logeaient dans l’hôtel. Le directeur a essayé de les en dissuader. Il avait une caméra à circuit fermé dans sa chambre. Les soldats sont allés dans la chambre du directeur et il ont vu la caméra. Je crois que le directeur était dans une situation difficile. Les soldats avaient l’intention de prendre les journalistes avec eux, c’est pour cela qu’ils étaient venus. Il leur demandé alors de le prendre à la place des journalistes », a déclaré le témoin.

Les plus populaires

Annonces