Côte d’Ivoire : Précisions sur les tirs entendus ce matin

Annonces
Annonces

Nous en savons un peu plus sur l’origine des tirs entendus dans la nuit du vendredi au samedi dans deux camps militaires d’Abidjan et de Korhogo, grande ville du nord de la Côte d’Ivoire. Selon une source proche de l’armée ivoirienne, « ce sont des caporaux de l’armée qui sont à la base de mouvements mais jusque-là on ne connaît pas leurs motivations ».

En janvier puis en mai, la Côte d’Ivoire a connu des mutineries d’anciens rebelles intégrés dans l’armée et réclamant le paiement de primes promises. Ils ont fini par obtenir de l’Etat 12 millions de FCFA par tête (18.000 euros).

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces