Sénégal: élections législatives, Macky Sall mène une campagne discrète

Annonces
Annonces

Après le retour du président Wade, investi tête de liste de coalition gagnante Manko Wattu Sénégal, les élections législatives prévues le 30 juillet prochain s’annoncent rudes.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, Aliou Sall, le frère du président a demandé à Macky Sall de sortir pour battre campagne. Le président Macky Sall, qui a mis son Premier ministre en tête de liste, suit les débats de près, mais évite d’y participer directement. Il s’y prend avec méthode et discrétion.

Venu féliciter jeudi les élèves qui terminent de l’ENA, l’Ecole nationale de l’administration, le président Sall a rappelé l’importance de respecter le droit et l’Etat : « Servir l’Etat est un sacerdoce qui met à notre charge des obligations d’éthique et de responsabilité hélas – devenues si rares de nos jours ».

Le chef de l’Etat fustige aussi tous ceux qui ont un ego trop grand: « Une vie digne, honorable, ne peut se rabaisser ni au culte d’un ego surdimensionné ou à la tentation avilissante de la triche comme les fuites récentes à l’examen du baccalauréat ».

Les plus populaires

Annonces