Sénégal : Fuites au Bac, 42 personnes arrêtées

Annonces
Annonces

Des têtes ont commencé à tomber après les fuites qui entaché le Baccalauréat 2017, au Sénégal. Au total 42 personnes dont trois professeurs, un proviseur de lycée, trois agents de l’Office du bac, 23 candidats qui passaient l’examen et trois bacheliers de l’année dernière ont été arrêtées.

Une information donnée, hier par le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye qui était en conférence de presse. «Il est apparu que les sujets étaient échangés contre des sommes compris entre 25 000 et 250 000 francs Cfa. Le recours aux réseaux sociaux notamment WhatsApp a favorisé la propagation rapide de la fraude», a déclaré M. Guèye.

Après cette enquête menée par la Section de recherches de la gendarmerie, de la Division des investigations criminelles (Dic) et de plusieurs commissariats de l’intérieur du pays et qui a conduit à l’arrestation de ces personnes, le doyen des juges a été saisi du dossier. «Nous avons requis l’ouverture d’une information judiciaire contre les personnes sus visées pour association de malfaiteurs, fraude aux examens, escroquerie, obtention frauduleuse d’avantages matériels».

Les plus populaires

Annonces