RDC: Assassinat des experts de l’ONU, « un guet-apens prémédité, selon un rapport

Annonces
Annonces

Un rapport produit par un groupe d’experts des Nations Unies dit ne pas exclure l’implication des membres de la Sécurité d’Etat dans l’assassinat de l’Américain Michael Sharp et de la Suédo-chilienne Zaida Catalan, les deux experts de l’organisation.

Ce rapport remis au Conseil de Sécurité depuis juin révèle l’existence des enregistrements sonores et d’autres éléments qui n’exclut pas, selon AFP qui cite une partie du document, l’implication tant des différents factions de la milice Kamwina Nsapu que certains membres des services de sécurité de l’Etat.

« Les premiers éléments ne permettent pas encore au groupe de désigner les responsables des meurtres. Néanmoins, les preuves actuelles n’excluent pas l’implication de différents acteurs, telles que des factions Kamwina Nsapu pro et anti-gouvernementales, d’autres groupes armés ainsi que des membres des services de sécurité d’Etat », dit le rapport consulté par AFP.

Ce rapport affirme, toujours selon AFP, que le double meurtre des l’américain et de la suédoise en mission spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies était un « guet-apens prémédité ».

Les plus populaires

Annonces