Sénégal : élections législatives, l’ex président Wade initie une marche pour dénoncer des irrégularités

Annonces
Annonces

Ce sera une « guerre » sans merci, une bataille très rude entre la coalition Benno Bokk Yakaar et Manko Wattu Sénégal lors des élections législatives prévues le 30 juillet prochain. Même âgé de 91 ans, l’ancien président Abdoulaye Wade investi tête de liste de la grande coalition de l’opposition se montre virulent à l’égard du régime en place.

Constatant une volonté de frauder concernant la distribution des cartes d’électeur, Abdoulaye Wade a appelé à une manifestation mardi pour dénoncer certaines irrégularités. Cette marche qui démarre à la place de l’indépendance pour se terminer au ministère de l’intérieur vise à réclamer une bonne distribution de toutes les cartes.

Selon Abdoulaye Wade, la coalition Manko Wattu Sénégal ne compte pas croiser les bras devant l’indisponibilité des cartes biométriques de la Cedeao. Dans un communiqué de presse, la coalition indique constater avec amertume « que partout où (ils) passent, les sénégalais sont la recherche de leurs cartes tandis que l’administration fait du dilatoire pour ne pas les délivrer.

Ainsi, la coalition invite tous ceux qui n’ont pas reçu leurs cartes à une manifestation nationale le 25 juillet à 14 heures.
Une marche qui risque de plonger le pays dans un autre cycle de violences d’autant que pour le pouvoir, aucune manifestation ne sera tolérée dans cet itinéraire.

Les plus populaires

Annonces