Centrafrique : Les autorités inquiétées par le flux migratoire

Annonces
Annonces

Les autorités administratives et locales de la ville de Baboua ont organisé une rencontre le 17 juillet 2017. Au cœur des discussions, nous dit RJDH-Centrafrique, la traversée des frontières non contrôlée. Comme solution, ces autorités appellent au renforcement des dispositifs contre les sans-papiers qui s’infiltrent dans le pays à partir de l’Ouest du pays.

Cette réflexion est lancée près d’un mois après l’arrestation des sujets congolais accusés d’être de connivence avec la Séléka par les autorités du pays.

Les autorités de Baboua estiment impérieux de contrer les infiltrations en participant à la recherche des causes endogènes et exogènes de ce flux.

« Plusieurs infiltrés passent par ici pour joindre Bangui et n’ont pas de pièces d’identité. C’est inquiétant pour le pays qui sort progressivement de la crise. Il faut une telle rencontre pour voir comment remédier à ce phénomène », a indiqué au RJDH une source locale.

Les plus populaires

Annonces