La Moldavie réclame le retrait des troupes russes de son territoire

Annonces
Annonces
Chisinau (AFP) – Le parlement de la Moldavie a réclamé vendredi le retrait des troupes russes de la Transnistrie, territoire séparatiste moldave pro-russe, au risque de provoquer de nouvelles tensions avec Moscou.

La présence des forces russes, déployées en Transnistrie depuis 25 ans, « est une violation des normes constitutionnelles concernant l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale » de la Moldavie, ont souligné les députés moldaves dans une déclaration adoptée à l’initiative du Parti démocratique au pouvoir. « C’est une menace permanente pour la sécurité et la stabilité régionale et européenne », affirment-ils.

Des milliers de soldats russes sont présents dans la région russophone de Transnistrie, qui a fait sécession de la Moldavie au début des années 1990, après l’effondrement de l’Union soviétique.

Quelque 400 soldats russes participent également à l’opération de maintien de la paix en Transnistrie en vertu d’un accord de paix signé en 1992 entre la Russie et la Moldavie. Cet accord a mis fin au conflit armé entre Chisinau et la Transnistrie, qui a fait un millier de morts.

Un accord sur le retrait des troupes russes a été signé par Moscou et Chisinau en 1994, mais il n’a jamais été ratifié par le parlement russe.

La Moldavie est partagée entre partisans d’un rapprochement avec la Russie, qui ont porté à la présidence à la fin de l’année dernière Igor Dodon, et partisans d’une intégration à l’Union européenne, parmi lesquels figurent des membres du gouvernement actuel.

M. Dodon a vivement dénoncé la décision des députés, en la qualifiant de « provocation (…) visant à détériorer les relations avec la Russie ».

M. Dodon entretient de bonnes relations avec le président russe Vladimir Poutine. Il était ainsi le seul dirigeant étranger présent lors de la traditionnelle parade de la victoire à Moscou le 9 mai cette année.

Fin mai, les deux pays ont cependant connu des tensions diplomatiques, la Moldavie ayant expulsé cinq diplomates russes, sans en préciser les raisons. La Russie a aussitôt riposté en expulsant cinq diplomates moldaves.

Les plus populaires

Annonces