Kremlin: les nouvelles sanctions américaines contre la Russie « nuisent » aux deux pays

Annonces
Annonces
Moscou (AFP) – Les nouvelles sanctions contre la Russie que le Congrès américain s’apprête à voter mardi sont « contreproductives » et « nuisent » à Moscou comme à Washington, a estimé lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La poursuite de la politique des sanctions est « contreproductive et nuit aux intérêts de nos deux pays, ainsi qu’à ceux des pays tiers avec lesquels la Russie maintient et développe ses relations bilatérales », a déclaré à la presse M. Peskov.

Moscou continue de considérer les sanctions comme étant une mesure « extrêmement négative », « surtout quand il s’agit des nouvelles initiatives émanant du Congrès », a-t-il souligné.

Un accord de principe a été trouvé ce week-end au Congrès américain sur l’adoption de nouvelles sanctions contre la Russie et la Maison Blanche semblait disposée à soutenir ce projet.

La Chambre des représentants doit voter mardi une loi sanctionnant non seulement la Russie – pour son ingérence présumée dans la campagne présidentielle américaine et le rattachement de la Crimée -, mais aussi l’Iran, ainsi que la Corée du Nord en raison de ses récents tirs de missiles balistiques.

Les sanctions américaines contre Moscou avaient également été vivement dénoncées par Berlin, qui accuse Washington de chercher à favoriser ses entreprises en punissant les grands groupes européens engagés dans le projet de gazoduc Nord Stream 2.

Les relations russo-américaines sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide en raison notamment des sanctions imposées par les Etats-Unis à la Russie, accusée par Kiev et les Occidentaux de soutenir militairement et financièrement les rebelles prorusses de l’est de l’Ukraine, en proie à un sanglant conflit depuis 2014.

Les plus populaires

Annonces