Brésil: la fille de Gilberto Gil, gourou de l’alimentation saine

Annonces
Annonces
Rio de Janeiro (AFP) – Quand elle était petite, Bela Gil ne comprenait pas pourquoi son père, le légendaire chanteur Gilberto Gil, mangeait des « trucs bizarres », à base de tofu ou d’algues. Aujourd’hui elle est la star du bio au Brésil.

À 29 ans, ses talents culinaires et ses prises de position très marquées en font le symbole de la lutte pour une alimentation saine.

Dans son émission de télé « Bela Cozinha » (Bela cuisine), elle partage des recettes comme les gnocchis de yuka agrémentés d’un pesto de cacao.

Son objectif: mettre en avant la richesse des ingrédients naturels de son pays tropical.

« J’ai l’impression qu’ici, les gens ne mangent plus de vraie nourriture, préparée à la maison, avec des légumes, parce que les aliments industriels sont hélas moins chers », déplore la jeune femme, qui a reçu l’AFP dans des locaux à décoration bariolée, à Rio de Janeiro.

– Au nom du père –

Sa peau est plus claire que celle de son père, mais les traits et le sourire de cette jeune femme mince et brune aux cheveux mi-longs rappellent son héritage.

Avec près d’un million d’abonnés sur Facebook, la septième des huit enfants de Gilberto Gil est un phénomène médiatique, mais aussi commercial.

Elle a lancé deux restaurants à Rio, trois best-sellers de recettes et une ribambelle de produits dérivés, d’une gamme de produits bio à une ligne de vêtements inspirée de son style tout en couleurs.

Bela prône une cuisine « naturellement brésilienne », avec de l’huile de coco à la place du beurre, du lait d’amande au lieu du lait de vache ou de la pastèque grillée en guise de viande.

Elle tient ces habitudes alimentaires de son père, qui, depuis son exil politique à Londres, dans les années 70, a commencé à suivre un régime macrobiotique, à une époque où manger des algues ou des haricots azuki au Brésil était vu comme une excentricité.

Icône du mouvement tropicaliste avec Caetano Veloso ou Gal Costa, Gilberto Gil n’obligeait pas ses enfants à suivre ce régime, mais tentait tout de même de leur inculquer une alimentation plus saine: « bois plutôt de l’eau, pas du jus, ne mange pas si sucré », se souvient Bela.

Elle a véritablement commencé à épouser les valeurs alimentaires de son père à l’âge de 15 ans, quand elle s’est mise au yoga.

À 18 ans, Bela est partie vivre à New York pour faire des études de nutritionniste, spécialisée dans la nutrition holistique, qui vise à améliorer la santé physique, émotionnelle et spirituelle.

« Quand j’ai compris à quel point ce que faisait mon père était incroyable, je me suis sentie plus sûre de moi. Son exemple m’a donné de la force », dit-elle.

– Dentifrice à base de curcuma –

Un combat loin d’être gagné dans un pays aux profondes inégalités sociales, où l’agriculture transgénique est en pleine croissance et où la déforestation fait des ravages en Amazonie.

« Le Brésil est à la fois très riche et très pauvre. Beaucoup de gens n’ont pas les moyens de choisir ce qu’ils vont manger. Je me bats pour qu’ils puissent avoir ce choix de manger bio », explique Bela.

Sur sa chaîne youtube, on peut aussi apprendre à fabriquer du dentifrice à base de curcuma, épice tropicale utilisée pour le curry, ou des serviettes hygiéniques à base d’ingrédients naturels.

« Nous sommes manipulés par une industrie qui nous fait croire que nous devons acheter du dentifrice en pharmacie ou prendre tout un tas de médicaments. Le fait qu’il existe des alternatives est inimaginable pour beaucoup de monde », regrette-t-elle.

Dans ses vidéos, elle n’hésite pas à mettre en scène sa famille, et pas seulement son père. Près de 600.000 internautes ont assisté par exemple aux principales étapes de l’accouchement de son deuxième enfant, Nino, dans une piscine gonflable, chez elle.

« Je suis heureuse de savoir que tant de gens me suivent sur les réseaux sociaux. Plus on est, mieux c’est », conclut-elle, même si son hygiène de vie ne fait pas toujours l’unanimité.

Bela a révélé récemment qu’elle avait mangé le placenta, mélangé avec du jus de banane, une pratique déjà répandue chez les stars d’Hollywood, mais qui a suscité une vive polémique au Brésil.

Bela Gil, fille du légendaire chanteur brésilien Gilberto Gil et star sur le net de l’alimentation saine, le 19 juillet 2017 à Rio de Janeiro

Les plus populaires

Annonces