RDC: La localité de Miriki vidée de sa population par des miliciens

Annonces
Annonces

L’agglomération de Miriki dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) est depuis dimanche dernier sous occupation des miliciens Mai-Mai dirigés par « Guidon ». Ces miliciens s’y sont installés après des affrontements avec les Maï-Maï/Mazembe qui contrôlaient une partie de Miriki.

D’après des sources d’actualité.cd, les unités de l’armée positionnées à Miriki ne se sont pas interposées lors des combats pour éviter la conquête du milieu par des Maï-Maï. « NDC occupe Miriki depuis trois jours après avoir récupéré plusieurs positions des Maï-Maï Mazembe. Ces derniers ont fui avec la population à Kaina et Luofu », a dit à un journaliste sur place.

« Je confirme que Miriki est sous contrôle de NDC/Rénové de Guidon depuis dimanche. Les combats entre les hommes de Guidon et les Mai-Mai Mazembe ont eu lieu samedi. NDC a placé son quartier général à l’école primaire Miriki à côté de l’église catholique, c’est au centre. La population civile s’est déplacée à Kaina, Luofu, Kirumba, Kanyabayonga. Nous avons toujours déploré la cohabitation entre l’armée et les miliciens dans les villages du territoire de Lubero. D’habitude ils vivent ensemble, mais quand nous mettons de pression, l’armée pourchasse les miliciens, ce qui est à la base des attaques récurrentes ici chez nous », a dit Georges Katsongo, président de la société civile de Lubero.

Les affrontements réguliers entre les groupes armés d’une part et avec l’armée d’autre part entraînent les déplacements massifs des populations civiles dans la région.

Les plus populaires

Annonces