Cameroun: deux gendarmes tués dans une attaque de Boko Haram

Annonces
Annonces
Yaoundé (AFP) – Deux gendarmes camerounais ont été tués mercredi dans une attaque perpétrée dans l’extrême-nord du Cameroun par des jihadistes nigérians de Boko Haram, a appris l’AFP de sources sécuritaires.

« Boko Haram a attaqué ce matin une position de la gendarmerie à Sagmé », une localité de l’extrême-nord située à 20 kms de Fotokol, ville frontalière du Nigéria, a rapporté mercredi sous couvert d’anonymat une source sécuritaire jointe dans la zone.

« Les gendarmes présents lors de l’attaque ont répliqué, mais deux d’entre eux ont été tués », a-t-elle ajouté. L’attaque et le bilan ont été confirmés à l’AFP par une source proche des services de sécurité camerounais.

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun est confrontée à de fréquentes attaques, dont des attentats-suicides, attribuées au groupe jihadiste nigérian Boko Haram.

Cette menace sécuritaire dans le nord du Cameroun contribue à enclaver la région.

Les plus populaires

Annonces