Sénégal : le Pds dénonce l’arrestation de 36 proches de Karim Wade

Annonces
Annonces

Entre le parti démocratique sénégalais (Pds), et la mouvance présidentielle c’est pas le bon ménage. L’ancien président Abdoulaye Wade et ses ouailles interdits de marcher mardi dénoncent l’arrestation de trentaine de jeunes favorables à Karim Wade.

Ces jeunes au nombre de 36 ont été arrêtés et déférés au Parquet. Selon M. Dieng, leurs camarades arrêtés le mardi 25 juillet 2017, «réclamaient un Droit : leurs cartes d’électeur pour pouvoir voter aux législatives du 30 Juillet 2017. Parmi eux des investis privés de campagne à 72 heures de la fin de la période impartie».

Dans un communiqué qui nous est parvenu, M. Dieng exige avec ses camarades, «la libération immédiate de (leurs) frères et sœurs injustement arrêtés par la police. Non sans d’inviter tous les responsables et membres de mouvements de soutien à Karim Wade à combattre le régime du président Sall qui cherche à liquider ses adversaires politiques.

Les plus populaires

Annonces