Afrique du Sud : le vice-ministre de l’Education inculpé pour agression

Annonces
Annonces

En Afrique du sud, le vice-ministre sud-africain de l’Education, Mduduzi Manana, est accusé de s’en être violemment pris à deux femmes dans une boîte de nuit de Johannesburg. Il a été inculpé jeudi pour agression avant d’être libéré sous caution, selon des sources concordantes consultées par AFP.

« Il a comparu devant la justice aujourd’hui (jeudi) après s‘être rendu à la police ce matin », annoncé le ministre de la Police, Fikile Mbalula, lors d’une conférence de presse.

M. Manana a été formellement inculpé de deux charges d’agression et libéré contre une caution de 5.000 rands (320 euros), ont rapporté plusieurs médias sud-africains. Sa prochaine comparution devant la justice a été fixée au 13 septembre.

Une femme l’avait accusé cette semaine de l’avoir rouée de coups de pied et de poing, elle et sa cousine, à la sortie d’une boîte de nuit de Johannesburg, dimanche au petit matin.

Les plus populaires

Annonces