Le président soudanais a quitté tranquillement Tanger

Annonces
Annonces

Tout comme l’Afrique du sud, le Maroc a aussi refusé d’arrêter le président soudanais Omar El Béchir en A vacances à Tanger. Le président soudanais a regagné son pays et reprendra ses activités politiques par ne réunion avec le Premier ministre éthiopien, Haile Mariam Dessalegn, attendu ce mardi à Khartoum.

Le gouvernement marocain a fait la sourde oreille face aux demandes de certains acteurs associatifs qui voulaient qu’il soit arrêté et remis à la Cour pénale internationale.

Rappelons que deux mandats internationaux ont été émis à son encontre par la Cour pénale internationale en 2009 et 2010 pour «crimes de guerre» et «crimes contre l’humanité» au Darfour.

A Tanger, le président soudanais s’est entretenu avec le roi Salmane. En revanche, il ne s’est pas réuni avec Mohammed VI.

Les plus populaires

Annonces