RDC: l’ONU a reçu deux rapports sur l’assassinat de ses experts au Kasaï

Annonces
Annonces

La mort atroce des deux experts de l’ONU continue toujours de défrayer la chronique en République démocratique du Congo. Ces dernières semaines, le Conseil de sécurité de l’ONU a reçu au moins deux rapports.

L’un est produit par le groupe des experts sur la RDC pour lequel travaillaient Zaida Catalan et Michael Sharp, qui pointe notamment la responsabilité possible des forces de sécurité congolaises dans cet assassinat « prémédité » selon ses rédacteurs. Et l’autre est l’œuvre de la commission d’enquête indépendante mise en place par l’ONU qui reste, lui, bien plus prudent dans ses conclusions, constate Rfi.

Mais selon nos confrères, les deux rapports s’accordent sur un point : le double assassinat a été commis vers 16h (heure locale) le 12 mars 2017. La veille, les deux experts avaient rencontré un petit groupe de représentants de la milice des Kamuina Nsapu.

C’est suite à ce rendez-vous estiment les enquêteurs indépendants de l’ONU que Michael Sharp et Zaida Catalan avaient décidé de se rendre dans la localité de Bukonde. Mais à 10 kilomètres de leur destination finale, des coups de feu auraient été tirés dans leur direction et leur chauffeur blessé. Les deux experts auraient été assassinés peu de temps après.

Les plus populaires

Annonces