Sénégal : élections législatives, la société civile veut saisir la justice

Annonces
Annonces

Au Sénégal, des organisations de la société civile annoncent le dépôt prochain d’une plainte contre l’Etat du Sénégal auprès de la cour de justice de la Cédéao.

Selon nos confrères de Rfi qui donnent l’information, Y’en a marre, la Raddho ou encore Amnesty reprochent aux autorités d’avoir failli dans leur mission d’assurer le droit constitutionnel de vote à tous les Sénégalais lors des législatives du 30 juillet.

Ces organisations de la société civile ont annoncé l’ouverture d’un processus qui devrait mener au dépôt d’une plainte citoyenne devant la cour de justice de la Cédéao.

Ils invitent les sénégalais qui n’ont pas pu voter en raison des dysfonctionnements dans l’organisation du vote, de signer la plainte en ligne, ou dans les sièges des organisations de la société civile comme celui de Y’en a marre.

« Avoir un scrutin comme cela peut poser un problème de légitimité même de la législature parce qu’il y a des milliers de Sénégalais qui ont été exclus », souligne Alioune Sané, le coordinateur de Y’en a marre.

Les plus populaires

Annonces