Togo: une soixantaine de personnes détenues depuis les manifestations du PNP

Annonces
Annonces

Au Togo, les manifestations organisées le 19 Août dernier par le parti national panafricain (PNP), pour réclamer un changement de constitution, ont occasionné 81 arrestations. Parmi les personnes détenues, une soixantaine est toujours entre les mains de la justice. C’est en tout cas ce qui ressort des renseignements donnés par le ministre de la Justice.

« Il apparaît que, contrairement à certaines allégations faisant état de 250 personnes interpellées, dont certaines seraient placées dans des lieux de détention inconnus et soumises à la torture, on dénombre plutôt 66 personnes interpellées sur toute l’étendue du territoire, a indiqué Pius Agbétomey, ministre de la Justice togolais. Et toutes ces personnes sont détenues dans des lieux de détention connus. »

Selon Pius Agbétomey, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, une enquête judiciaire est mise en œuvre pour déterminer les causes exactes et les responsabilités en ce qui concerne les deux décès de manifestants survenus à Sokodé, dont un par balle.

Le Garde des Sceaux a enfin fustigé les diffusions d’information et d’images prises dans d’autres pays pour les attribuer aux manifestations au Togo. Ce qui constitue selon lui, des infractions.

Les plus populaires

Annonces