Michaël Seri: « Je me sens très mal. Mon rêve d’aller au Barça a été brisé »

Annonces
Annonces

Jean Michaël Seri est plus qu’agacé ces derniers jours. Présent mardi à l’Allianz Riviera face au Napoli, le milieu de terrain avait, selon de nombreuses informations, disputé son dernier match sous les couleurs niçoises en raison d’un transfert imminent au FC Barcelone. Pourtant, à ce jour, l’Ivoirien est toujours un Aiglon. Si les quotidiens catalans évoquaient un refus du Barça, le joueur dispose, lui, d’une toute autre raison…

« Je suis très touché. Je me voyais jouer au Camp Nou. Je me sens très mal. Mon rêve d’aller au Barça a été brisé. C’est terrible » lâche Seri à Mundo Deportivo. « On s’est entretenu une heure avec le Barça après le match contre Naples. Ils m’avaient confirmé me vouloir, puis j’ai appris que non. Mon agent était revenu de Barcelone avec une offre de 5 ans… D’après ce que j’ai compris, mon départ de Nice n’a pas eu lieu pour des raisons financières. J’étais étonné de voir que l’opération s’était effondrée pour de manière incompréhensible ».

Furieux, Jean Michaël Seri est alors parti demander des explications aux dirigeants niçois. Et à en croire le principal intéressé, tout ne s’est pas passé de la meilleure des manières… « Je suis allé dans les bureaux de Nice, pour voir les dirigeants et savoir ce qui s’était passé. J’ai explosé ! Les murs ont tremblé » raconte-t-il. « Les dirigeants ne m’ont rien dit. Ils ne me regardaient pas droit dans les yeux. Ils m’ont promis une chose, mais n’ont pas respecté leur parole et ont demandé plus d’argent ». Malgré tout, Seri se veut toujours « optimiste » en croyant encore à la possibilité de rallier la Catalogne. Mais son absence du groupe, samedi, contre Amiens a peut-être un lien avec sa discussion houleuse dans les bureaux niçois…

Les plus populaires

Annonces