Malabo réclame 73 M d’euros à Total pour « fraude »

Annonces
Annonces

Ça sent le roussi dans les relations entre la grande filiale française, Total et les autorités équato-guinéennes. En effet, la Guinée équatoriale réclame au géant pétrolier français Total « 48 milliards de franc CFA(73 millions d’euros) pour fraude » dans la vente de carburant entre 2010 et 2012. L’annonce a été faite à la presse par le ministre des Finances, Miguel Egonga Obiang.

« Au bout de nos investigations, nous avons trouvé qu’il y a cette situation suspecte et frauduleuse », a expliqué à l’AFP Miguel Engonga Obiang.

Le gouvernement a exigé que Total présente une proposition d’arrangement au cours d’une réunion lundi 21 août avec les responsables de la société française en Guinée équatoriale, selon la télévision d’Etat.

Même si Malabo annonce une plainte contre le géant pétrolier, la direction de Total en Guinée s’est toujours emmurée dans un silence profond.

Les plus populaires

Annonces