Mali : des échanges de tirs à Nara installent la psychose

Annonces
Annonces

Il semble fort qu’au Mali il existe toujours quelques poches de résistance après que les rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad aient accepté d’apposer leur signature à l’accord de paix le 20 juin dernier. C’est en tout cas ce qu’on serait tenté de croire si on se fie à nos confrères de la Rfi qui ont parlé d’échanges de tirs qui se seraient produits dans la ville de Nara, proche de la frontière avec la Mauritanie.

Selon eux, les échanges de tirs ont été entendus, ce samedi 27 juin au matin dans un camp militaire qui aurait été pris pour cible dans cette attaque.

« Depuis 5h00, ce samedi matin, jusqu’à maintenant, en fin de matinée, il y a des tirs à Nara. Depuis des motos, ça tire partout. Dans mon quartier, il y a un lance-roquettes qui est tombé mais qui n’a pas fait de victimes. Ils sont du côté du camp militaire. Quand ça tire, ça tire très fort. Pour le moment, nous avons vu des soldats maliens passer. Ils ont dit à tout le monde de rentrer et de prier pour eux aussi », a témoigné un habitant de Nara, joint par nos confrères.

Les plus populaires

Annonces